L'Édentation - Saint Maur

Lorsqu’on souffre de l’absence d’une ou plusieurs dents, cela peut avoir de multiples conséquences que ça soit sur les dents voisines ou l’ensemble de la cavité buccale.

 

Edentation partielle

Nombre d'adultes présentent une ou plusieurs dents manquantes. Au niveau des incisives, l'aspect inesthétique vous amènera sans doute à réagir.

Par contre, au niveau postérieur, on peut être tenté de laisser les choses en l'état. Outre le préjudice esthétique, cette édentation partielle peut avoir des répercussions sur la santé.

 

Edentation totale

Bien que l'édentation totale touche tous les âges, dans la majorité des cas, l'édentation totale s'inscrit dans le processus du vieillissement et se manifeste par des modifications anatomiques et physiologiques, liées à la perte des dents et de l'os alvéolaire.

Il est souvent difficile, chez les sujets âgés, de mettre en évidence la limite entre les modifications tissulaires dues à la sénescence et les transformations pathologiques qui lui sont souvent associées.

Sur le plan fonctionnel et esthétique, le non-port de prothèse provoque un certain nombre de désordres qui peuvent être résolus par la thérapeutique prothétique.

 

Pourquoi est-ce important de remplacer une dent manquante?

Une dent manquante, ce n'est pas seulement inesthétique, c'est aussi, bien souvent, des difficultés à mastiquer, avec troubles digestifs à la clef et un déplacement des dents adjacentes qui ont tendance à verser, à se surélever. Ceci a pour conséquences un risque accru de caries et une perte de l'engrènement naturel des dents, source de bruxisme (grincements de dents), de contractures musculaires et de douleurs au niveau de l'articulation mandibulaire. Tous ces désagréments peuvent être évités en remplaçant la ou les dents manquantes.

 

Autres troubles possible dût à l'édentation : 

Egression : Évolution d'une ou plusieurs dents qui, n'ayant plus de dents antagonistes, quittent leur plan articulaire normal, paraissant ainsi sortir de leurs alvéoles

Ingression : Déplacement de la dent dans son alvéole que l’on peut faire bouger facilement. Elle n’est cependant pas sortie de sa cavité osseuse. Cette luxation partielle peut s’accomplir dans les trois plans de l’espace c'est-à-dire en avant, en arrière, en haut 

 

Trois solutions existent

  • La prothese amovible partielle

La prothèse amovible partielle est une plaque qui soutient une ou plusieurs dents artificielles et vient s'ancrer par des crochets sur les dents restantes. Elle peut être en résine ou en métal et, dans ce cas, plus légère et plus respectueuse de la gencive. Les dents artificielles ont l'aspect des dents naturelles, les crochets sont peu visibles, mais l'on peut être gêné par l'encombrement de la prothèse, son caractère amovible et le fait qu'il faille l'entretenir chaque jour par un brossage soigneux.

  • Le bridge

Contrairement à la prothèse amovible, le bridge est un élément fixe qui remplace la ou les dents absentes par des couronnes artificielles fixées sur les dents adjacentes, appelées piliers, par l'intermédiaire de couronnes. Il impose donc de tailler ces dents, parfois de les dévitaliser (enlever le nerf), ce qui peut être dommage si elles sont intactes.Scellé sur les dents piliers, le bridge s'avère bien plus confortable et moins contraignant qu'une prothèse amovible, pour une durée de vie d'au moins 10 ans. 

  • Les implants

Révolutionnaire, l'implant est une racine artificielle en titane que l'on implante dans l'os de la mâchoire et qui sert de support à une couronne artificielle. Il requiert une technique complexe. Dans un premier temps, le dentiste incise la gencive, insère l'implant dans l'os de la mâchoire et referme la gencive. Puis l'on attend de deux à six mois que l'os cicatrise. On ouvre alors à nouveau la gencive et on prépare l'implant pour fixer une couronne prothétique. Dans certains cas, on peut même placer une couronne provisoire dès la première séance.

 

Article rédigé par le praticien le 07/03/2013

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr